Chroniques de Jouarre

En trois mots - Juillet 2017

Permaculture

2017juillet1Une petite virée au jardin de la ferme du Bec Hellouin !

Vendredi 7 juillet 2017, 13h30, une foule compacte est amassée derrière le portail de Perrine et Charles. Ces derniers ont créé un jardin avec le concept de permaculture (= démarche éthique de conception d’installations humaines durables que l’on concrétise par un « design »).

Sœur Aubierge, Sœur Marie-Liesse et Sœur Maïlis étaient parmi ces visiteurs qui peuvent venir une fois par mois poser leurs questions, observer, confronter des idées, rêver, avancer dans leur projet. Crayons à la main et oreilles attentives, nous avons grappillé plein d’enthousiasme pour avancer dans la production de notre potager, « en prenant la nature comme modèle ».

En trois mots - Juin 2017

Amis de l’Abbaye

2017juin3Un repas partagé avec la communauté a réuni les membres de l’association des Amis de l’Abbaye et nos voisins et amis bénévoles à la Salle st Benoit le samedi 17 juin, occasion d’un moment d’amitié pour manifester notre reconnaissance pour leur fidélité à nous aider au long des jours.

L’après-midi la « lecture contée » entrecoupée de moments musicaux avec guitare, flute et cithare, a conduit chacun à la découverte de saint Colomban et des origines de notre monastère.

En trois mots - Mai 2017

« Si un membre est dans la joie, tous sont dans la joie » (1Co)

Session de maitres et maitresses de novices à Maylis ; Session sur l’Islam à Paris ; Bénédiction abbatiale à Poitiers ; Retraite à St Pair ou à St Thierry ; Session sur la non-violence active ; Visites dans quelques monastères partenaires des ateliers ; Assemblée synodale diocésaine ; Colloque sur JC Tresmontant ; Formation AIM à Keur Guilaye ; …

Le mois de mai semble avoir été propice à beaucoup d’engagements dans les services d’Église, dans la fraternité monastique, dans la formation continue. Grâce des rencontres, des partages, des découvertes ! Grâce aussi pour la solidarité communautaire où, ces jours-ci, on s’est « serré les coudes » pour assurer les ‘trous’… et c’était bon !

Abbaye
Notre Dame de
Jouarre